Haut de page
0 Panier

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

4 article(s)

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

4 article(s)

Un système de filtration adapté pour votre bassin

Un bassin de jardin apporte un cachet particulier à votre extérieur. Oasis de bien-être évoluant au fil des saisons, le clapotis de l’eau et la vie qui s’y développe offrent un spectacle grandiose et une atmosphère agréable de détente. Quelque soit son type d'installation, un bassin est un objet de décoration qui crée dans votre jardin une ambiance harmonieuse.

Après l'installation du bassin et son ravitaillement en eau, il convient de planter divers types de nénuphars et de le pourvoir de poissons rouges, ides, comètes, shubukins, carpes koï, carpes amours etc. pour y introduire la vie et parfaire la constitution du bassin. Avoir un joli bassin de jardin dans lequel la vie se développe implique un entretien régulier et délicat, veillant à y assurer un bon équilibre biologique.

Le milieu étant clos, la faune et la flore y vivant sont habituellement bien fournies et il est quasi impossible de garder l'équilibre fragile qui y régnerait à long terme sans aide extérieure. Faute de système de filtration, on aboutirait à l'eutrophisation du milieu et donc progressivement à la disparition des espèces vivantes.  Avant l'acquisition d'un filtre de bassin, il convient de s'informer adéquatement sur les diverses fonctionnalités et caractéristiques afin de pouvoir en choisir un adapté à vos besoins.

La fonction principale d'un filtre est de désinfecter l'eau d'un bassin et de favoriser la vie de la population, en prodiguant à cette dernière une bonne oxygénation et un parfait état acido-basique. Les systèmes de filtration se diffèrent tant bien dans leurs aspects que dans leur encombrement, performances, modes de fonctionnement et d’installation.
Il existe 2 types de filtration : les filtres sous-pression et les filtres gravitaires


FILTRES sous pression, pompes à EAU

Les filtres sous pression sont des appareils conçus en forme de tonneau et qui fonctionnent grâce à une pompe plus puissante. Ces filtres peuvent être placés en tout endroit du bassin. Habituellement, la pompe est immergée dans la partie la plus profonde du bassin, en la surhaussant pour éviter qu’elle n’absorbe tous les débris. Elle est reliée par un tuyau souple au filtre placé à proximité du plan d’eau, à l’air libre ou partiellement enterré. Simple d'installation, le filtre reste visible et il faudrait le camoufler à l'aide de la végétation environnante. Ce type de système est adapté aux bassins de petit ou moyen volume.

D’une grande discrétion mais plus difficile à installer, les filtres gravitaires sont des appareils à placer derrière le point le plus haut de retour d’eau du bassin, l'eau pompée circulant de façon gravitaire pour ressortir du filtre. Pour l'installer, il faut enfouir les canalisations et placer la pompe et le filtre dans un bac spécial. Une bonde de fond évacue l’eau aspirée par la pompe. Cette eau chargée passe par la filtration avant de parvenir à la pompe, puis est renvoyée purifiée dans le bassin pour un nouveau cycle. Ce système renferme plus de masses, assure la filtration de grands volumes d'eau et s'adapte à tous les bassins.

Un kit avec pompe immergée et filtration extérieure est pratique pour un bassin de contenance moyenne, en dessous de 12 m3. Ce système est composé de mousses synthétiques qui assurent la filtration mécanique et biologique en combinaison d'un stérilisateur UVC intégré. Situé en surplomb, le filtre se charge de l'oxygénation de l’eau en la rejetant dans le bassin en jet d’eau.

Les critères de choix d'une pompe et d'un filtre

Habituellement, le choix d’un filtre dépend du volume d’eau à épurer et de la population en poissons et en plantes dans le bassin ainsi que de la qualité et quantité de nourriture distribuée. En effet, la qualité de l'eau et donc la vie des êtres vivants dans l'eau dépend du bon fonctionnement de l'équipement de filtration que vous utiliserez. Outre le volume du bassin, d'autres facteurs indissociables sont à considérer : la pompe, le débit, la hauteur de refoulement, la taille des particules à éliminer, la consommation énergétique et l’entretien.

Techniquement, une bonne pompe doit être capable de recycler l’eau du bassin en deux ou trois heures, avec une puissance suffisante pour compenser l’énergie nécessaire au relevage. Dans le cas d’une installation comprenant une filtration et un jeu d’eau comme une fontaine, deux pompes seraient indispensables pour un bon fonctionnement.


Tous nos filtres sont idéaux pour le maintien d'un équilibre naturel de la flore microbienne de l'eau